Organisée pour la première fois dans les Ardennes par Rimbaud’Tech, l’incubateur d’entreprises innovantes basé à Charleville-Mézières, la Cérémonie de l’Innovation a pour ambition de déconstruire les idées reçues sur le monde des start-up et de l’innovation.

Rendez-vous mercredi 29 juin 2022, et ce à partir de 18h30, au cinéma Métropolis de Charleville-Mézières, pour assiter à la première Cérémonie de l’Innovation.

Le monde de l’innovation et des start-up vous paraît flou ? En effet, les mots start-up, licorne, deeptech, disruptif ne vous parlent pas… De fait, vous n’arrivez pas à comprendre cet univers ? Vous avez l’impression que vous ne pourrez jamais innover et que ce monde n’est pas pour vous ? Mais, si nous vous disions que tout cela est faux ? Nous croiriez-vous ? En effet, Rimbaud’Tech vous propose de venir à la découverte de cet univers particulier le temps d’une soirée… L’occasion pour vous d’appréhender l’univers start-up, de poser toutes vos questions, de discuter avec des experts et start-up présents et qui sait repartirez-vous peut-être avec l’envie d’entreprendre et de changer le monde de demain ! 

Installez-vous confortablement, popcorn et boisson* à la main, c’est parti…

Un programme riche en émotions

Tout d’abord, embarquez pour une expérience inoubliable lors de la projection du film « Nuit Polaire« , film retraçant l’épopée de Valentin Drouillard et des Engagés. Un voyage semé d’embuches mettant en parallèle l’entrepreneuriat et les expéditions polaires. Ensuite, un échange avec le réalisateur Valentin Drouillard vous sera proposé ! L’occasion de poser toutes vos questions possibles et inimaginables à Valentin durant une quinzaine de minutes.


Par la suite, Quentin Delaire, directeur de Rimbaud’tech, et Victoria DI CARLO, Directrice déléguée de la French Tech East prendront le relais pour une conférence sur l’innovation. Durant cet échange, vous découvrirez :

  • Des méthodes pour trouver une idée innovante,
  • Des structures et dispositifs d’accompagnement dans les Ardennes,
  • et bien d’autres choses encore

Dans un second temps, des start-up accompagnées par Rimbaud’Tech, reviendront sur leurs parcours et leurs expériences entrepreneuriales. Déborah, Benjamin, Laura et Yvan expliqueront comment ils ont trouvé leurs idées ; comment ils ont construit une stratégie de développement autour ; Et enfin, comment ces dernières années, ils se sont consacrés à la reconnaissance de leurs entreprises innovantes.

Pour finir en beauté, rendez-vous pour un moment de rencontres conviviales autour d’un cocktail dinatoire.

Les intervenants de la soirée

French Tech East : Collectif d’entrepreneurs & d’acteurs pour les entrepreneurs.

SIELL : Plateforme qui digitalise et démocratise la vente sous enveloppe ! Le meilleur moyen d’acheter au bon prix. Venez remettre vos meilleures offres uniques et confidentielles à des vendeurs professionnels sur vos produits préférés. 

Eté Indien : Conçoit et pilote des programmes de prévention santé par l’activité physique adaptée (APA).

Dispono : Le premier coach digital expert en organisation.

Eco’Tick : L’application offrant visibilité et attractivité aux commerçants, artisans, restaurateurs et entrepreneurs locaux.


Les incubateurs du réseau Quest for change (Innovact à Reims, Quai Alpha à Epinal, Rimbaud’tech à Charleville-Mézières, SEMIA à Strasbourg/Mulhouse et The Pool à Metz) viennent de signer une Convention de partenariat avec le Ministère de la Transition Ecologique pour rejoindre le réseau national des incubateurs Greentech. Ce réseau vise à démultiplier l’émergence de solutions innovantes en faveur de la transition écologique. Economie verte, mobilité durable, santé environnement sont autant de secteurs visés… Une belle reconnaissance pour Quest for change qui est déjà engagé dans l’encadrement de nombreux projets de la Greentech et qui souhaite amplifier le mouvement dans les prochains mois.

Issu de l’initiative GreenTech Innovation, le réseau national des incubateurs Greentech a pour but de favoriser l’innovation des start-up et PME pour développer de nouveaux produits, usages et services pour les citoyens, sur les différentes thématiques du ministère de la transition écologique.

Rassemblant 24 incubateurs et 170 start-up et PME innovantes sur tout le territoire national, ce réseau est une réelle opportunité pour les incubateurs du réseau Quest for change qui, en y accédant, bénéficient d’un espace d’échanges entre pairs et d’un lieu d’actions collectives.

A la conquête des projets green

Quest for change accompagne actuellement une cinquantaine de projets industriels sur tout le Grand Est, dont une quinzaine de projets de la Greentech, auxquels s’ajoutent une dizaine de projets ayant trait à l’économie circulaire. En concordance avec le Business Act de la Région Grand Est, Quest for change déploie la stratégie territoriale sur les problématiques de transition écologique et énergétique, en amenant les projets de la Greentech vers leur marché et leurs premiers clients.

L’intégration de Quest for change dans le réseau des incubateurs Greentech va permettre d’accélérer cette démarche et présente de nombreux avantages :

  • Pour les start-up : Elles sont intégrées dans un écosystème et bénéficient des synergies créées entre ses membres. Le réseau communique sur ses différents événements, programmes, appel à projets et connaissances. Les start-up peuvent donc être mises être au courant des actualités sur leur domaine par ce biais.
  • Pour les incubateurs du réseau Quest for change : ils ont un lien direct avec le Ministère et peuvent remonter les besoins de leurs start-up. C’est une belle opportunité également de valoriser les projets du Grand Est qui n’étaient pas représentés dans le réseau des incubateurs Greentech jusqu’à présent.
  • Pour le Ministère de la Transition écologique : il pourra communiquer au réseau Quest for change les grandes orientations et aura un point de contact privilégié dans la Région Grand Est.

Quest for change réfléchit déjà aux premières actions et aux premiers événements à destination de ses start-up de la Greentech et de ses partenaires. Ils devraient être mis en place à partir du deuxième semestre 2021.